13ème cours : les subsides en capital

Encore une belle illustration du principe de correspondance des charges et produits (le « matching principle ») : je vois dans ce cours-ci, 2 nouveaux comptes : le 150000, subsides en capital et le 753000

Petite particularité : le subside en capital n’est pas imposé (il n’est donc pas soumis à l’impôt), contrairement au subside d’exploitation (qui, lui, se comptabilise en 740000)

Je vous joins un exemple pour vous illustrer la non imposition du subside en capital.



Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience client et l'utilisation de son site. En continuant à surfer sur ce site, vous acceptez les conditions d'utilisation de ces cookies.